Les allergies cutanées comptent parmi les causes les plus fréquentes de démangeaisons (prurit) et de grattage chez nos animaux de compagnie. Les chiens peuvent développer des allergies à la suite d’inhalation de pollens, de poussières et moisissures ou avec un contact direct de la peau avec ceux-ci. La plupart des animaux souffrant d’allergies se grattent, se mordillent et se frottent la face et les pattes. La peau peut devenir rouge et inflammée, des infections secondaires bactériennes et à levures peuvent en résulter. Certains chiens vont même jusqu’à se mordre au sang et perdre des plaques de poils. Les infections d’oreilles chroniques récurrentes (otite externe) sont aussi une autre manifestation courante des allergies cutanées. 

On a récemment démontré que le traitement diététique et cutané par une combinaison spécifique d’ingrédients pouvait aider à prévenir les maladies de la peau chez les chiens. Ainsi, on optimise l’effet protecteur de la peau (barrière  cutanée) et on favorise le rétablissement de la peau lésée.  

Bien qu’il existe une médication (comprimé) à donner à votre compagnon pour limiter les démangeaisons, celle-ci agit uniquement sur les symptômes de l’animal en diminuant son inflammation et sa réponse immunitaire. Bien que la médication soulage l’animal, elle offre néanmoins quelques effets secondaires importants si elle est utilisée à long terme. 

Plusieurs produits cliniquement prouvés, disponibles chez votre vétérinaire, peuvent diminuer l’intensité des symptômes et l’utilisation de la médication. Ils sont quant à eux très sécuritaires. L’important est de débuter leurs utilisations AVANT la période du début des allergies (symptômes), afin d’optimiser l’intégrité de la barrière cutanée, ce qui limitera la pénétration des allergènes par la peau. 

Ces produits peuvent être utilisés seuls ou en combinaison.

N’hésitez pas à en discuter avec votre vétérinaire et le personnel technique.  

 

Lors d’allergie saisonnière, nous ne visons rien de moins que le confort de votre compagnon !

 

Écrit par Sandra D-Laporte, TSA